Aller au contenu

Glossaire de FloraQuebeca

Fleur qui rappelle un taon.
Concrétions siliceuses qui se forment au noeud des bambous, dans leur cavité, aux dépens de la silice qui donne à l'épiderme des graminées sa dureté.
Apex aplati du style chez les Asclépiades (Asclepias).
En forme de tablette.
petite marque de couleur ou d'aspect différent par rapport à la surface d'un organe.
Taches sécrétant le miel chez les fleurs.
signifiant rapide.
Accélération du développement embryonnaire par le raccourcissement ou l'omission de certains stades de développement.
Plante qui disperse ses graines rapidement.
Qui disperse ses graines rapidement.
plante annuelle qui meurt immédiatement après sa reproduction.
Mouvements d'un organe qui entraînent une orientation par rapport aux agents excitants.
En forme de bandes plates et allongées, comme un ténia.
bosquet dense ou fourré en zone sahélienne ou sub-saharienne
classe de formation végétale composée de conifères sempervirents à faîte conique.
Réduction ou suppression de rameaux d'un végétal en général pendant l'hiver dans le but d'améliorer la végétation, la fructification ou l'aspect ornemental.
Voir cernage racinaire.
Émission, chez les graminées, de talles issues de bourgeons axillaires.
Grappe de petits fruits sur un arbuste (Québec).
Tige adventive naissant à la base de la tige principale de certaines graminées.
Branche enracinée qu'un arbre pousse à son pied, et que l'on en sépare avec un couteau si elle est trop forte.
Groupe d'arbres ou d'arbustes formant un ensemble particulièrement touffu. (Québec)
Petite feuille échancrée qui soutient la feuille des orangers.
peuplement dominé par diverses espèces du genre Tamarix.
Extrait du fruit du tamarinier (Tamarindus indica) contenu dans les gousses d'un brun rougeâtre et de forme presque cylindrique et servant à l'alimentation.
Pampa ou plateau semi-désertique dans le nord du Chili, en bordure du désert d'Atacama, caractérisé par la présence d'une mimosacée, le de Prosopis tamarugo.
Staminode interne, se recourbant fortement au-dessus de la cuvette stigmatique avant l'ouverture de la fleur et après sa fécondation, ne laissant qu'un faible canal au-dessus de la coupe stigmatique.
Masse de cellules subérisées qui referme la fissure strophulaire et qui doit être enlevée avant que l'eau ne puisse pénétrer dans une graine.
Espace non cultivé situé sur les versants des collines et occupé par des espèces graminéennes sans pourtant être des savanes.
voir tannin
Renfermant du tannin.
Se rapportant au tapetum.
La plus interne des couches pariétales de la paroi de l'anthère; tissu apparemment sécréteur assurant la nutrition des cellules-mères de pollen et les jeunes microspores.
Dans la loge des anthères, tapetum qui prend une forme amiboïde lorsqu'il se désintègre pendant le développement des parois du pollen.
Assise nourricière des futurs grains de pollen au sein de l'anthère d'une étamine.
Appareil de nettoyage des graines fonctionnant par criblage et ventilation.
À floraison tardive.
plantation de taro (Colocasia esculenta), plante tropicale de la famille des aracées, dont les tubercules sont comestibles
Épi pendant ou longue chaîne de fleurs.
Binôme formé par la répétition exacte du nom du genre pour désigner l'espèce.
Taux de déplacement des solutés de la plante vers le nectar.
Valeur qui représente la vitesse de germination d'un lot de graines. Elle est exprimée selon le rapport du pourcentage de germination sur le nombre de jours.
Rendement en graines chez les céréales.
Correspond au pourcentage d'ovules dans un cône qui possèdent au moins un grain de pollen viable.
Correspond au ratio du nombre total de graines pleines par cône par rapport au nombre potentiel de graines par cône.
Différence entre le taux de sécrétion apparente du nectar chez les fleurs non visitées et le taux de sécrétion brut.
Taux de changement du contenu en solutés du nectar chez les fleurs non dérangées et non visitées par des insectes.
Taux de changement du contenu en solutés dans le nectar des fleurs visitées régulièrement par des insectes.
Technique de culture sur brûlis à Madagascar.