Aller au contenu

Glossaire de FloraQuebeca

État physiologique d'un organisme qui vit dans des conditions hydriques, i.e. en présence d'eau.
Section de la botanique traitant de l'étude des plantes aquatiques.
Désigne une plante aquatique fécondée au-dessus de la surface de l'eau, mais dont les fleurs fécondées descendent sous l'eau pour la maturation des fruits.
Maturation des fruits dans l'eau.
Qualifie une courbure carpotropique amenant le fruit dans l'eau.
Se dit d'une tige noueuse garnie de feuilles.
Processus d'imbibition permettant à une plante de disperser ses diaspores.
Se dit d'un fruit ou d'une graine, ou de toute diaspore, bénéficiant d'une dispersion par la voie des eaux.
État d'un fruit, d'une graine ou d'une diaspore disséminée par l'eau.
Qui a des fleurs qui ne s'ouvrent pas après immersion.
Pseudocléistogamie due à une élévation du niveau de l'eau.
Hydrophyte dont les bourgeons d'hiver sont situés à la surface du substrat vaseux.
Cellule morte et incolore des sphaignes, ne contenant plus que de l'eau.
Qualifie la pollinisation des fleurs lorsqu'elle est efficacement réalisée grâce au transport du pollen par l'eau.
Transport du pollen lors de la période de fécondation à l'aide de l'eau.
Hydrophyte dont les bourgeons d'hiver sont portés par un rhizome.
Qui vit dans le voisinage de l'eau.
Qui correspond à la zone la plus basse, submergée à chaque marée et découverte deux fois par jour à marée descendante
Qui évolue dans des eaux moyennement salines.
Hydrophyte dont les bourgeons d'hiver sont situés à la surface du substrat vaseux.
Qui a une apparence d'eau.
Destruction d'une substance chimique par l'eau.
Se dit d'un taxon ou d'un groupement dont le développement nécessite la présence d'eau libre.
voir hydrogame.
Pollinisation par l'eau.
Plante hydrophile, qui nécessite la présence de l'eau libre.
Plante adaptée à la vie dans l'eau.
Vacuole dans l'albumen de la graine de Ricin (Ricinus).
Spore disséminée par l'eau.
Plante dont les graines sont dispersées par l'eau.
Croissance différentielle d'un organe végétal (racine par exemple) provoquée par une teneur inégale du sol en eau dans les diverses directions.
Qui réagit aux variations de l'état d'humidité de l'air.
taxon ou groupement vivant dans des conditions d'humidité, atmosphérique ou édaphique, voisines de la saturation comme dans le cas des milieux humides.
Plante hygrophile, ayant besoin de conditions d'humidité près de la saturation.
contrôle harmonieux de l'habitat déterminé par une constante humidité de l'atmosphère induisant des forêts sempervirentes.
se dit d'une plante exigeant des conditions d'humidité élevée mais qui n'est pas nécessairement aquatique.
qui dépend d'un régime de conditions atmosphériques à humidité élevée.
Se dit d'un milieu dont la période humide a lieu en été.
Fusion d'un noyau sexuel avec un noyau végétatif.
Ayant des fleurs membraneuses, à texture de paille.
Couche fertile du mycélium des champignons qui produit les spores.
À fruit membraneux.
Membraneux, plein de membranes ou de pellicules; à dents membraneuses.
Partie charnue du chapeau d'un champignon qui supporte l'hyménium.
Fleur qui ne peut être pollinisé que par des Hyménoptères.
Qui a des racines membraneuses.
À sépales membraneux.
Qui s'étale en formant une expansion membraneuse.
Alcaloïde de la graine de Jusquiame (Hyoscyamus). Isomère de l'atropine.
Partie inférieure du calice qui, souvent, diffère de la supérieure.