Aller au contenu

Glossaire de FloraQuebeca

Se dit d'un organe sensible à la lumière du soleil.
Voir héliotrope.
Relatif au mouvement d'orientation vers le soleil ou la lumière.
Courbure induite par un éclairage unilatéral et directionnel sur la plante.
Désigne un organisme inféodé aux biotopes désertiques capable de se développer à la fois dans des conditions de fort ensoleillement et d'aridité extrême.
Ressemblant à l'Hellébore (Hellebora).
À graines cylindriques, vermiformes.
Qui a des graines vermiformes ou cylindriques.
Qualifie un albumen dont le mode de développement est intermédiaire entre les types nucléaire et cellulaire.
Se dit d'organismes qui vivent dans les marais.
Se dit d'un taxon ou d'un groupement dont la présence est liée à un substrat vaseux (argileux ou silteux).
Plante palustre, des marais ou plante hélophile.
Forme de symbiose lichénique dans laquelle le champignon parasite l'algue.
Chez certains lichens, se dit d'un mode de développement de l'ascome qui est d'abord angiocarpe puis gymnocarpe.
Calice rouge sang.
À fruits tachetés de rouge.
Qui a les fruits tachetés de rouge.
Marqué de taches rouges.
À stipe d'un rouge foncé.
Qui a les feuilles teintes d'un rouge de sang.
À graines couleur rouge sang.
Composé ferreux dérivé de l'hématoporphyrine qui constitue le groupement prosthétique de certaines protéines telles que l'hémoglobine, la myoglobine, certains cytochromes, la catalase et les peroxydases.
Floraison de jour.
Se dit d'une plante qui ne fleurit que lorsque les jours sont longs (plus de 8 heures) ou qui fleurit plus abondamment dans ces périodes.
Se dit d'une espèce fuyant la présence de l'homme.
Signifie demi ou la moitié.
Ayant deux sortes de fruits, l'un aérien et l'autre souterrain.
Demi-anatrope, l'ovule étant partiellement recourbé avec la moitié du raphé libre.
Demi-anatrope, l'ovule étant partiellement recourbé avec la moitié du raphé libre.
Mode de dispersion des graines des végétaux ou des diaspores se faisant partiellement par le vent alors qu'un second mécanisme intervient.
Se dit d'un champignon dont l'hyménium est d'abord caché par un voile, puis mis à nu avant maturité des spores.
Chez certains lichens, se dit d'un mode de développement de l'ascome qui est d'abord angiocarpe puis gymnocarpe.
Plante possédant un proanthostrobilus, soit une structure qui lui confère un niveau d'organisation analogue à celui des plantes à fruit.
Se dit d'un ovule dont le corps est courbe (pas entièrement renversé comme chez un ovule anatrope) et dont la croissance est symétrique de part et d'autre du plan médian du sac embryonnaire (pas comme chez un ovule campylotrope).
Se dit d'un fruit qui se partage en deux naturellement.
Noyau cellulaire composé d'un nombre haploïde de chromosomes.
Polysaccharide essentiel des parois végétales et du bois.
À demi enveloppé, comme des ovules de certains conifères.
À demi doré ou en partie de couleur d'or.
État des fleurs qui s'ouvrent un peu à maturité.
Plantes ressemblant au Cycas, mais qui sont bisexuées au lieu d'être dioïques.
Se dit d'une fleur constituée par une succession de pièces florales en disposition spiralée pour certaines et cyclique pour d'autres.
Semi-cylindrique.
Qui présente des pinnules stériles et fertiles sur la même fronde.
Plante parasitique ou épiphytique qui ne pénètre que partiellement dans la plante hôte.
Disséminé par des animaux qui ont mangé les graines, ou dont les graines doivent passer au travers du système digestif d'un animal pour assurer leur germination.
Plante qui vit en épiphyte pendant une partie de son cycle biologique.
Caractère des Poacées possédant des fleurs mâles, femelles et hermaphrodites.
Fleur s'ouvrant incomplètement et présentant ensuite des mouvements gamotropiques incomplets d'ouverture et de fermeture.
Dont les organes sexuels se sont convertis en pétales.