Aller au contenu

Glossaire de FloraQuebeca

Comprimé verticalement, c'est-à-dire de haut en bas.
Abandon progressif d'une région rurale (culture, élevage), arrêt d'exploitation.
Composé polyphénolique, de la classe des esters, rejeté par les lichens.
Dont on a ôté la pulpe.
Enlever la pulpe.
Réduire en pulpe; écraser la pulpe.
Opération qui consiste à séparer la rafle des raisins.
Changement de la fréquence des gènes dans des populations restreintes.
Champignon microscopique filamenteux parasite de la peau et responsable d'affections de la peau, des ongles, des poils et des cheveux (phanères kératinisés).
Relatif au derme, à la peau.
Cotylédon formé à partir d'une membrane qui éclate de manière irrégulière.
Morsure dans une fleur dans le but d'en enlever le pollen, sans effectuer de pollinisation.
Opération, mécanisée ou manuelle, qui consiste à éliminer les ailes des graines avant leur conservation.
Ensemble des individus issus d'un couple par reproduction sexuée.
Ensemble des individus ayant leurs deux parents en commun.
Ensemble des individus n'ayant qu'un seul parent en commun.
Territoire aux conditions mésologiques, notamment à pluviométrie inférieur à 200 mm/an, rendant difficile le maintien de la vie animale et végétale.
Qui vit, qui croît dans les lieux déserts
Évolution des zones semi-arides vers l'aridité complète des déserts.
Qui présente les caractères du désert, inhabité, en parlant d'un espace ou d'une région.
Forme de terminaison de certains organes foliacés.
qui est de la nature d'un ligament, formé de tissu conjonctif.
manchon de cellules très lignifiées qui enferme les faisceaux libéro-ligneux.
Zone différenciée de la paroi cellulaire, à travers laquelle se font les échanges chimiques rapides entre cellules voisines.
Élimination de l'eau initialement contenue dans les tissus d'un organe végétal en activité.
se dit d'une fleur terminale ou centrale qui se développe en premier, de manière à arrêter l'élongation de l'axe primaire.
Qui se détache de son support facilement, sans le plus petit effort.
Se dit d'une espèce vivante qui se nourrit de débris animaux et végétaux.
Processus qui implique la formation d'un fruit et de graines à partir d'un gynécée et de ses parties.
Développement à l'extérieur de la graine, après l'ensemencement.
Développement complet d'un embryon pendant la transformation de l'ovule en graine.
Renversement de la vernalisation par l'exposition immédiate à de hautes températures (15 à 30 °C à l'intérieur de quatre ou cinq jours, selon la plante).
Style d'une fleur énantiostyle recourbé à droite.
S'enroulant en spirale de gauche à droite et de bas en haut.
voir dextre
qui va dans le sens des aiguilles d'une montre, en parlant de la disposition des éléments d'un organe de la plante.
Tourné vers la droite.
Condition où certains individus d'une espèce de plante sont adaptés à la fécondation par une espèce d'insecte et que d'autres individus sont adaptés à d'autres insectes.
qui implique un échange de chaleur entre deux systèmes (pour une transformation).
Qui porte deux épines au-dessous de chaque feuille.
Groupe de deux achaines.
Cinquième et dernier stade de la prophase de la méiose, pendant lequel la spiralisation des chromosomes augmente.
Qualifie un type de stomates où les cellules de garde sont entourées par deux cellules annexes, perpendiculaires aux cellules de garde.
Fleur dont les étamines sont plus ou moins soudées entre elles de manière à former deux faisceaux, l'un d'eux pouvant n'être composé que d'une seule étamine.
Se dit d'un organe qui, dans sa position ordinaire, fait un angle déterminé avec la verticale.
Diagramme floral qui schématise une inflorescence sur un plan transversal qui tient compte de la forme et de la place des surfaces d'insertion des pièces florales.
Diagramme floral qui schématise une inflorescence sur un plan transversal. Les diagrammes de section fournissent de nombreuses données relatives à l'architecture de la fleur.
Coupe transversale d'une fleur passant par un niveau moyen intéressant toutes les pièces florales que l'on suppose insérées sur un axe conique; elles sont donc d'autant plus rapprocher du centre du diagramme qu'elles sont insérées plus haut.
Schéma stylisé d'une fleur, rendant compte de la disposition relative de l'ensemble des pièces florales. |GO|