Aller au contenu

Glossaire de FloraQuebeca

Se dit d'un Angiosperme dont les fleurs ne sont pas toutes bisexuées.
voir dicline
Séparation des fonctions mâles et femelles sur des fleurs différentes appartenant au même individu (mon
Qualifie un grain de pollen ou un spore qui possède deux sillons.
Se dit d'un grain de pollen possédant deux sillons et deux pores.
Qui se divise en deux carpelles fermés et uniséminés.
Qui a deux cotylédons.
voir dicotyle.
Plante dont l'embryon possède deux cotylédons.
À deux cotylédons.
Végétaux phanérogames Angiospermes dont l'accroissement en diamètre des tiges et des racines résulte de l'activité de cambiums.
À fruit réticulé, en réseau.
Se dit d'une feuille à nervure réticulée.
Se dit de la ramification diffuse d'axes mixtes plagiotropes et orthotropes; formant un réseau.
tube vasculaire en réseau à larges mailles.
En double spirale.
Dont les organes possèdent deux verticilles.
se dit d'une plante bisannuelle.
Inflorescence cymeuse dans laquelle les axes latéraux donnent naissance à une ou plusieurs cymes.
Croissant par paires ou divisé dans deux parties égales.
Anthères à connectif avorté.
Se dit des étamines formant un groupe de quatre dont deux plus longues.
Classe du système de Linné qui renferme les fleur hermaphrodites possédant quatre étamines dont deux sont plus courtes, libres entre elles et avec le style.
voir dioécie.
se dit d'une mousse portant ses organes mâles et femelles sur des pieds différents et constituant même des peuplements unisexués.
Condition chez les plantes dans laquelle la maturation des organes mâles et femelles advient à des moments différents pour assurer l'allogamie.
qualifie et désigne l'angle formé par deux demi-plans (les faces du dièdre) ayant une arête commune. Utilisé aussi comme subst.
phénomène de pollinisation d'une plante qui porte deux types de fleur, chacune étant pollinisée par une espèce d'insecte différent.
Désigne un fruit composé de nombreux carpelles rangées en cercle autour d'un axe.
Transformation au cours de laquelle les cellules acquièrent une forme, une structure et une physiologie caractéristiques de chaque sorte de tissu.
Qui a une forme irrégulière, disproportionnée.
Étalé, lâche et sans ordre.
Qui porte deux fleurs.
Plante stigmatée présentant le phénomène de la double fécondation.
Formé par l'assemblage des noyaux des cellules reproductrices ou gamètes, ou produisant deux types de gamètes.
voir double fécondation.
Qualifie un cycle de reproduction dans lequel les spores d'une part, et les gamètes d'autre part, sont à l'origine, respectivement, d'individus haploïdes et d'individus diploïdes autonomes et bien représentés.
Contenant les deux sexes ou issu d'une reproduction sexuée.
Se dit d'hybrides lorsque les génotypes des deux gamètes génodifférents sont impliqués et diffèrent pour deux ou plusieurs caractères.
Mode de ramification des feuilles où les folioles partent d'un même point, et sont disposées au sommet du pétiole comme les doigts de la main étalée.
Se dit de feuilles, de bractées ou d'inflorescences dont les éléments constitutifs (folioles, épis d'épillets) sont disposés comme les doigts de la main.
Ramifié en digitation, en forme de doigts.
À nervures digitées.
Qualifie une fleur qui a deux pistils, styles ou stigmates.
Ovaire composé de deux carpelles lorsqu'ils ne sont pas soudés entre eux.
Dans le système de Linné, état des fleurs dont la corolle est pourvue de deux styles ou de deux stigmates.
Noyaux appariés à (n n) chromosomes, chacun d'entre eux provenant normalement d'un parent différent, l'un mâle et l'autre femelle.
Séparation d'une couche d'un pétale.
dont le volume est augmenté