Aller au contenu

Glossaire de FloraQuebeca

Qui a deux écailles.
Se dit d'un organe ou d'un groupe d'organes formé de deux pièces seulement, en particulier d'une fleur dont tous les verticilles sont formés de deux pièces.
Qui est réduit de moitié, qui ne s'est développé qu'à demi.
Condition qui décrit deux des trois types de plantes monoïques, soit la présence, sur un même individu, de fleurs parfaites et de fleurs unisexuées mâles ou femelles, ou de fleurs neutres.
Se dit d'une plante ou d'un organe se présentant sous deux formes différentes.
Se dit d'une fleur dont les styles sont de deux longueurs.
Qui possède un double aspect, soit par la forme, la taille ou la couleur.
Dualité de formes pour un même type d'organe chez une plante donnée.
Présence de différences marquées en taille, couleur, etc. entre les individus mâles et femelles d'une même espèce.
voir sporocarpe.
Sporange des Bryophytes et Ptéridophytes.
Sporange des Fougères, des Gymnospermes et des plantes supérieures.
Corps reproducteur et organe de conservation, issu du sporophyte et donnant naissance par sa germination au tronçon sexué (le gamétophyte) de la plante.
Structure reproductrice typique des plantes vasculaires, qui se développe en un prothalle, stade de transition entre les stades rudimentaire et adulte.
voir tronçon diodogène.
Sporange qui produit les diodes chez les Phanérogames (sac pollinique et sac embryonnaire).
Qui offre une double rangée de dents.
Propriété d'un végétal dioïque.
Condition par laquelle il y a des individus fonctionnellement mâles et femelles dans une espèce, mais où les plantes ne paraissent pas être dioïques.
Se dit d'une plante dont les fleurs staminées et les fleurs pistillées sont sur deux pieds différents.
Se dit d'une plante dont les fleurs staminées et les fleurs pistillées sont sur deux pieds différents.
Fleur possédant un périanthe double en deux verticilles bien distincts, formant un calice et une corolle.
À deux pétales.
ayant une double origine génétique ou provenant de deux lignées différentes, en parlant de la formation d'une espèce ou d'un groupe.
Qui porte deux feuilles ou deux folioles, ou qui est composé de deux feuilles
Pourvues de deux sortes de spores mobiles.
Embryon dont les cotylédons sont recourbés en forme de S de sorte qu'ils sont plusieurs fois visibles sur une coupe transversale.
signifiant double.
Se dit d'une espèce dont les cellules sont diploïdes à tous les stades du cycle reproductif, à la seule exception des gamètes.
Nom donné aux individus diploïdes.
algue rouge qui possède deux générations dans sa phase diploïde, c'est-à-dire à 2n chromosomes.
Plante dont le bourgeon terminal ne peut former d'organes sexuels, cette faculté n'appartenant qu'aux organes de second ordre.
Qui a un périanthe double, avec une corolle et un calice distincts.
mode de dispersion des graines par le biais de deux agents différents, par exemple le vent ou les oiseaux.
Grain de pollen qui possède deux ensembles de demicolpi, l'un à la face proximale, l'autre à la face distale.
Plante dont le processus sexué suit une alternance morphologique entre les générations haploïde et diploïde.
Qui possède deux séries de chromosomes dans le noyau.
On dit d'un organisme diploïde qu'il est un diploïde.
voir diplobionte.
Péristome double.
Qui a un double péristome, bordé de deux rangées de dents.
phase durant laquelle une espèce demeure représentée par un individu diploïde.
voir cycle diplophasique.
voir diplobionte
Spore qui n'est accompagnée, dans le sporange, que d'une cellule-s
Processus par lequel une ou plusieurs cellules du tissu archésporial, dont le nombre de chromosomes somatiques est 2n, fonctionnent comme un spore, c'est-à-dire que le sac embryonnaire de la cellule-mère forme directement un gamétophyte (2n) à cause d'une anomalie qui se produit lors de la méiose.
S'applique à plusieurs fleurs d'Angiospermes dont l'androcée compte deux fois plus d'étamines que de pétales.
Symétrique par rapport à deux plans rectangulaires.
État des capsules infères.
Fruit sec, déhiscent, ne différant de la capsule que par le fait qu'il se développe à partir d'un ovaire infère.