Aller au contenu

Publication récente du CDPNQ…

Plantes vasculaires situation précaire 2016_couvertLe Centre de données sur le patrimoine naturel du Québec (CDPNQ) vient de publier en avril le document « Les plantes vasculaires en situation précaire au Québec ». Il s’inscrit dans la lignée du document « Les plantes vasculaires menacées ou vulnérables du Québec», dont la troisième et dernière édition est parue il y a huit ans (CDPNQ, 2008). D’emblée, un changement d’appellation somme toute plus claire.

Depuis la dernière publication, plusieurs espèces ont été ajoutées ou retranchées. Les vastes portions du Québec nordique qui faisaient l’objet d’un déficit majeur de connaissances floristiques ont bénéficié de nombreuses explorations, ce qui a contribué à mieux documenter la flore boréale et arctique (Cayouette, 2014). Les zones susceptibles d’abriter des espèces rares, telles les fosses de l’Ungava et du Labrador, ont révélé de nouvelles plantes vasculaires pour le Québec (Braya linearis, Veronica alpina) et même pour la science (Draba cayouettei, Draba puvirnituqii). Cette importante accumulation de connaissances permet de mieux préciser ce qui est rare et ce qui l’est moins, avec des impacts évidents sur les priorités de conservation.

Ce document à tirage limité peut aussi être consulté en format Acrobat (pdf, 420 pages, 145 Mo) sur le site Internet du CDPNQ. La taille du fichier est relativement importante mais les images dont plusieurs cartes, n’ont pas trop soufferts de l’encodage, un bon point!

Texte tiré en partie du résumé du document